Nous vous proposons pour l’instant de découvrir notre conférence gesticulée contre la culture du viol et sur le consentement dans les rapports sexuels mais nous nous secouons déjà le bocal pour vous présenter d’autres projets au cours de l’année 2017 !

« Vas-y, ressers-lui un verre, j’ai vraiment envie de me la faire ce soir ! »
« Allez, s’il te plaît… J’ai vraiment envie… Qu’est-ce que t’as, tu m’aimes plus, c’est ça ? »
« Mais si tu bandais/mouillais, c’est bien que tu en avais envie ! C’est pas ça un viol ! »

Ces phrases vous semblent familières ?
Alors il est temps de parler de sexe, de culture du viol et de consentement !
Et pour ça, nous vous proposons une conférence gesticulée.

De quoi s’agit-il au juste ?

Une conférence gesticulée est une technique d’éducation populaire qui articule expériences personnelles et études académiques. Ce mélange détonnant s’adresse au cœur, aux tripes et à la tête. On mobilise à la fois l’affect et la raison pour ouvrir un espace de réflexion collective et penser des perspectives émancipatrices.

Au cours de notre conférence, nous vous proposons de décortiquer les clichés autour des violences sexuelles faites aux femmes et de présenter des pistes pour aller vers une société « du consentement enthousiasme ».

Envie d’en discuter et d’aller plus loin ?

Le lendemain de la conférence gesticulée, nous proposons un atelier participatif sur le consentement s’adressant aux personnes ayant assisté à la conférence afin que les participant-e-s partent sur les mêmes bases théoriques et qu’un travail collectif de réflexion puisse avoir lieu.

A travers des techniques qui mobilisent le corps, les sensations, les souvenirs et l’intellect, il s’agit d’analyser les rapports de pouvoir dans des situations vécues par les participant-e-s. Objectif : restaurer leur confiance dans leur capacité à agir au niveau individuel ainsi que collectif et construire des perspectives émancipatrices.